Le programme des Master Class de 2022

SYMPTÔMES PSYCHO-COMPORTEMENTAUX EN INSTITUTION : L’APPORT DE LA PSYCHIATRIE DU SUJET ÂGÉ
MC1
11H30 12H30

De l’apathie aux idées délirantes, les manifestations psycho-comportementales sont fréquentes au sein de la population gériatrique institutionnalisée. Ces symptômes posent des défis en terme de repérage, de diagnostic, de prise en charge institutionnelle, de thérapeutique et de prévention. La compétence en psychiatrie du sujet âgé permet d’apporter un regard complémentaire sur ces symptômes complexes qui sont la source de souffrance des patients et d’épuisement des soignants.
La formation aura pour objectif de sensibiliser les participants aux spécificités sémiologiques des manifestations psycho-comportementales, en abordant les principaux diagnostics différentiels rencontrés en psychiatrie du sujet âgé. L’exposé s’appuiera sur des éléments d’épidémiologie, de physiopathologie, de neuropsychologie et d’imagerie cérébrale ; il conclura sur les stratégies thérapeutiques recommandées.

Intervenant : Clément BAUMANN
Docteur junior - service de psychiatrie de la personne âgée du CHRU de Besançon
LA PARTICIPATION DES PERSONNES ÂGÉES, C’EST POSSIBLE, EN ÉTABLISSEMENT COMME À DOMICILE !
MC2
14H00 15H00

La consultation et la participation des personnes âgées aux décisions qui les concernent est de plus en plus d’actualité. Si tout le monde s’accorde à penser que cet aspect de notre exercice professionnel est fondamental, force est de constater qu’il peut s’avérer difficile à mettre en œuvre dans un quotidien en tension. Pour autant, des expériences organisationnelles existent et favorisent le déploiement de formes de participation tout au long de l’année, au bénéficie des personnes âgées comme des professionnels.

Intervenant : Romain GIZOLME
Directeur AD-PA (Association des Directeurs au service des Per-sonnes Agées)
MÉDECIN COORDONNATEUR DE L’EHPAD, RÉSISTER OU TRANSGRESSER ?
MC3
14H00 15H00

Depuis la définition du modèle de l’EHPAD il y a plus de 20 ans, le métier de médecin coordonnateur est l’un des métiers qui a le plus évolué. De la coordination des soins à la prévention de l’avancée en âge autour d’une plateforme de services, en passant par l’évaluation gériatrique, la prescription en situation exceptionnelle, la gestion des risques, en particulier infectieux, les actions de prévention,… les missions du médecin coordonnateur ont souvent progressé en situation de crise : contention ? prescription ? prévention ? isolement infectieux ? vaccination… Lorsque des logiques contradictoires s’affrontent, le médecin coordonnateur reste le garant d’une démarche de prise en soin éthique conforme à son engagement hippocratique, au risque parfois d’être perçu comme résistant, voire transgressif…

Intervenant : Docteur Claude RABATEL
Médecin coordonnateur en EHPAD – Clamart (92)
L’ANIMATION DE LA VIE SOCIALE : UN MOTEUR ESSENTIEL DES RÉPONSES DE DEMAIN
MC4
15H30 16H30

Les piliers des EHPAD (concentration et sanitarisation) se sont effondrés. Les discours (officiels et institutionnels) sur le « à la fois projet de soins et projet de vie » étaient trompeurs (rapport de 1 à 50 entre l’animation et les soins, budget comme personnel) et rarement mis en œuvre : confinements parfois abusifs, limitations de libertés insupportables, proches exclus (et devenus exigeants), désertion de certains personnels, sécurité fictive créatrice d’autres maux… Les demandes vont vers des structures respectueuses, ouvertes, souples, multi-dimensionnelles.
L’animation de la vie sociale a tenu, s’est consolidée, et se situera comme un acteur clef de l’ouverture. Comment ? A quelles conditions ? Avec quels acteurs ? Une démarche qui se situe davantage dans la transformation des priorités que dans la transgression…

Intervenant : Bernard HERVY
Fondateur et vice-président du GAG, Paris.

INVITATION GRATUITE SUR INSCRIPTION

POUR L’OBTENTION DE VOTRE BADGE, IL SUFFIT DE :

Vous inscrire et inscrire votre personnel grâce à notre formulaire.

S'INSCRIRE