Le programme des conférences

Les nouveaux défis
de la gérontologie

FACE AUX NOUVELLES ATTENTES DES SENIORS EN EHPAD, S’ADAPTER OU DISPARAITRE !
1
09H30 10H30
Hier jeunes retraitées accompagnant leurs parents en institution ou à domicile, demain futurs résidentes et consommateurs de services, les personnes âgées issus du babyboom nous interpellent dans nos pratiques.
Dans un paysage ou la révolution numérique et l’uberisation de la société en est encore à ses débuts, ce ne sont pas seulement les pratiques d’accompagnement qui sont amenées à évoluer, mais la manière même d’envisager les lieux de vie et d’accompagnement.
A l’heure de la silver économie, à l’aube de l’ehpad 2.0, et de l’arrivée de robots annoncés comme soignants et assistants de vie, comment s’adapter sans perdre son âme ?
Président de séance : Didier SAPY
Directeur général de la FNAQPA
Intervenant : Gaël DUREL
Médecin coordinateur, Co-présidents de MCOOR
LE DÉFI DE L’ACCUEIL DES PERSONNES HANDICAPÉES VIEILLISSANTES : regards croisés et échange d’expérience
2
11H30 12H30
Les personnes en situation de handicap connaissent aujourd’hui un allongement considérable de leur espérance de vie, et elles font désormais l’expérience de vieillir. Les professionnels médicosociaux doivent ainsi adapter leur accompagnement à l’évolution des besoins des personnes handicapées au fil de leur avancée en âge. Cette adaptation est particulièrement délicate pour les professionnels du secteur gérontologique : comment accompagner au mieux ces personnes, reconnaitre leurs besoins spécifiques ? Comment adapter les rythmes institutionnels à un public souvent plus jeune que le public traditionnellement accueilli ?
Comment concilier l’accueil de publics ayant des parcours et des attentes diversifiés ? Comment concevoir un accueil qui s’inscrive en continuité, et non comme une rupture dans les parcours de vie ? Ces questions, légitimes, peuvent représenter un frein à l’accueil de personnes en situation de handicap. Pourtant, différentes initiatives mises en oeuvre montrent que cet accueil, s’il est construit en partenariat, représente une opportunité de décloisonner les secteurs du handicap et de la gérontologie, de favoriser les échanges et la formation entre les professionnels des deux secteurs, et apporte une dynamique nouvelle dans les établissements.
Président de séance : Pascal TAVIER
Association des Directeurs de Maisons de Repos (ADMR Belgique)
Intervenante : Muriel DELPORTE
Conseillère technique CREAI Hauts-de-France
Intervenante : Mélanie COTTIGNIERS
Responsable d ‘établissement EHPAD Le Pain d’Alouette à Sallaumines
DIRECTEURS, ANIMATEURS, SOIGNANTS…, QUELLE DÉMARCHE POUR RÉUSSIR LA « QUALITÉ DE LA VIE SOCIALE » DE L’ÉTABLISSEMENT ?
3
14H00 15H00
La vie sociale au sein des établissements gérontologique, dans un contexte où la dépendance est de plus en plus prégnante, est un défi majeur pour nos institutions.
Quels sont les enjeux de cette vie sociale, quelle méthodologie concrète et comment réussir à la rendre efficiente dans un contexte managérial et budgétaire complexe ?
Cette conférence sera l’occasion de proposer aux directeurs d’EHPAD et à leurs collaborateurs une vision et un plan d’action concret pour mettre en place une démarche de qualité de la vie sociale en institution gérontologique.
Depuis 8 ans, Marc Boudot oeuvre de manière pluridisciplinaire : co-auteur du « Livre Blanc de l’animation avec les personnes âgées » et de « innover dans l’animation et l’accompagnement de la personne âgée », créateur des concepts de borne musicale pour personne âgée et de plateforme collaborative CULTUREàVIE, (trophée de l’innovation sociale 2016 en partenariat avec le G.A.G.), il est aussi investi dans un programme de recherche au sein de l’Université de Bourgogne.
Président de séance : Pierre-Yves Motte
correspondant de l’AD-PA
Intervenant : Marc BOUDOT
Consultant, conférencier, créateur de la plateforme collaborative CULTUREàVIE
CONSTRUIRE UNE CULTURE DE LA RÉFLEXION ÉTHIQUE POUR CONCILIER DROITS DES PERSONNES ET OBLIGATIONS PROFESSIONNELLES
4
15H30 16H30
Avec l’augmentation de l’espérance de vie et l’évolution des publics accompagnés, l’enjeu n’est pas seulement d’adapter les organisations aux nouveaux visages de la vieillesse, mais aussi d’aider les professionnels à faire face à des situations de plus en plus complexes.
Tiraillés entre des revendications légitimes d’un plus grand respect des droits fondamentaux des personnes mais parfois contradictoires concernant l’intimité, le consentement au soin, la qualité de vie, le droit au secret ou la liberté d’aller et venir les institutions seront de plus amenées à s’interroger : comment concilier les équilibres entre droits des personnes et obligations des établissements et des professionnels ? Quel sens donner à la réglementation ?
Comment articuler des injonctions qui peuvent parfois paraître contradictoires ?
Les institutions ne peuvent plus s’appuyer uniquement sur les procédures et les référentiels de bonnes pratiques pour trouver des réponses adaptées et satisfaisantes. La construction d’une véritable « culture de la réfl exion éthique », s’appuyant sur une approche rigoureuse, devient une nécessité pour faire face à des dilemmes et des situations inédites
Président de séance : Yves CLERCQ
Psychologue, consultant et formateur
Intervenant : Jean-Philippe COBBAUT
Directeur du département d’éthique de l’université Catholique de Lille : juriste, philosophe et docteur en santé publique il est chargé de cours invité à la Faculté de Santé publique de l’UC Louvain

INVITATION GRATUITE SUR INSCRIPTION

POUR L’OBTENTION DE VOTRE BADGE, IL SUFFIT DE :

Vous inscrire et inscrire votre personnel grâce à notre formulaire.

Le nombre de places étant limité, un maximum de 3 inscriptions par structure est autorisé.

S'INSCRIRE